Vous êtes ici : Accueil » Centre de Valorisation Energétique » Présentation du CVE

Présentation du CVE

Mes déchets.... de l'énergie à revendre !

Le CVE de Douchy-les-Mines

L’usine d’incinération de Douchy-les-Mines a vu le jour en 1977 avant de se transformer en 2005 en un centre de valorisation énergétique avec production d’électricité.

L’installation traite dans le respect des normes européennes en matière de rejets atmosphériques, les déchets ménagers et assimilés (DMA) et les déchets d’activités de soins.

Elle traite chaque année 88 000 tonnes d’ordures ménagères résiduelles, dont 6 000 tonnes de déchets ménagers banals et 6 000 tonnes de déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI).

L’incinération des DMA produit des mâchefers et des Résidus d’Epuration des Fumées d’Incinération des Ordures Ménagères (REFIOM) qui sont valorisés.

Performance énergétique

Les installations sont considérées comme des centres de valorisation énergétique si leur rendement est égal ou supérieur à 0,60 pour des installations en fonctionnement et autorisées conformément à la législation communautaire applicable avant le 1er janvier 2009.

Pour l’année 2015, le calcul de la performance énergétique, hors consommation de l’usine, donne le résultat de 69.4%.

Respect des normes environnementales

Les règles strictes de l’incinération : les incinérateurs sont des installations industrielles de combustion qui sont les plus contrôlées en France et en Europe et dont les émissions sont les plus limitées par la réglementation. Pour les fumées, par exemple, une quinzaine de paramètres ou de substances doivent être mesurés et analysés, parfois en continu : poussières, carbone organique total, chlorure d’hydrogène, fluorure d’hydrogène, dioxyde de soufre, oxydes d’azotes, monoxyde de carbone, vapeur d’eau, cadmium, thallium, mercure, dioxines...

L’arrêté du 3 août 2010 impose la réalisation de la mesure en semi-continu des émissions de dioxines et furannes sur toutes les usines d’incinération des déchets non dangereux à compter du 1er juillet 2014.

Ainsi le CVE de Douchy-les-Mines est étroitement contrôlé et surveillé, non seulement par les services du SIAVED, qui s’entourent d’auditeurs extérieurs, mais aussi des communes voisines et des associations environnementales adhérentes au comité de suivi.

Le CVE
Les cheminées du CVE

L'exploitation du CVE

Un partenariat de confiance

Un agent TIRU en salle de quart qui contrôle le process

 

L’exploitation du Centre de Valorisation Energétique de Douchy-les-Mines a été confiée de nouveau par le SIAVED à la société CIDEME (Groupe TIRU) qui a, le 01/01/2015 et pour 10 ans, renouvelé son contrat d'exploitation du CVE, qui reste la propriété du SIAVED.

Un personnel efficace

Extrait du journal interne de l'usine
Extrait du journal interne de l'usine