Notre Centre de Valorisation Énergétique

Construit en 1977 et transformé en 2005, notre Centre de Valorisation Énergétique (CVE) valorise les Déchets Ménagers assimilés (DMA) et Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux (DASRI) de ses 3 intercommunalités adhérentes mais également d'autres territoires. Il est exploité par la société Tiru. Chaque année, 88 000 tonnes de Déchets Ménagers et Assimilés (DMA) sont incinérés, dont 8 800 tonnes de Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux (DASRI).

 

Le fonctionnement du CVE 

Le camion de collecte des déchets ménagers arrive sur le site. Une fois pesé, le camion déverse les déchets dans la fosse. Lors de la combustion, les déchets libèrent des gaz chargés en énergie qui ensuite est récupérée sous forme de vapeur grâce à une chaudière et est transformée en électricité et en chauffage. Des résidus sont également produits : les mâchefers et les REFIOM. Ils sont collectés pour être traités suivant leur filière dans un but de valorisation matière.

Le fonctionnement du CVE

 

Une chaîne de traitement des DASRI moderne

Depuis 1994, notre CVE dispose d’une chaîne de traitement des Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux (DASRI). Ces déchets proviennent des centres hospitaliers, des cliniques, des centres vétérinaires, des professions libérales de santé et des pharmacies qui font appel à notre savoir-faire.

Fort de notre expérience de plus de 20 ans, et pour répondre aux demandes croissantes des centres hospitaliers et de soins, notre Syndicat a modernisé sa chaîne de traitement des DASRI. Cette installation flambant neuve a été inaugurée le 9 mars 2017. Nous disposons aujourd’hui de la seule chaîne capable de traiter les bacs allant de 360 à 1 000 litres.

 

La valorisation  

La valorisation énergétique

Grâce à l’incinération des déchets, notre CVE produit depuis 2004 de l’électricité et alimente depuis 2014 un Réseau de Chaleur Urbain (RCU) : on parle alors de cogénération.

  1. La production d’électricité

Environ 90 % de la vapeur produite par la combustion est envoyée dans un Groupe Turbo Alternateur (turbine tournant à 18 000 tours/minute) qui permet de produire de l’électricité.

En 2018, 40 051 MWh ont été produits. Nous utilisons environ 17 % de cette électricité en interne, le reste est revendu à EDF.

  1. La production de chaleur

Environ 10% de la vapeur devient de l’eau chaude qui, par l’intermédiaire des canalisations du réseau, est distribuée dans les radiateurs des foyers et bâtiments pour les chauffer. Aujourd’hui, cette chaleur est redirigée vers la ville de Douchy-les-Mines, et profite à 1 500 logements et 9 bâtiments publics. Il est aussi prévu d’étendre ce réseau de chauffage à la ville de Denain à l’horizon 2020.

En 2018, 19 110 MWh de chaleur ont été produits.

 

La valorisation matière : 

  1. Les mâchefers

Les mâchefers sont des résidus non dangereux qui sont récupérés en sortie des fours et évacués par des extracteurs. Ils sont refroidis à l’eau avant d’être envoyés vers une plateforme de maturation extérieure. Après récupération des métaux ferreux et non ferreux, ils sont valorisés en techniques routières.

  1. Les REFIOM

Les REFIOM (Résidus d’Épuration des Fumées d’Incinération des Ordures Ménagères) sont issus :

  • Des cendres liées au dépoussiérage des fumées et des chaudières,
  • De la neutralisation des gaz de combustion.

Ce sont des résidus toxiques qui, après stabilisation et mélange avec un liant hydraulique, sont utilisés en soutènement et remblais dans les mines de sel.

Notre Centre de Valorisation Énergétique
Notre chaîne des DASRI - Crédit : Multimages
Notre CVE produit de l'électricité - Crédit : fotolia